fbpx

Que faire quand mon bébé pleure? 6 pistes

par | Avr 28, 2020 | Conseil | 0 commentaires

Bébé pleure pour de multiples raisons que nous avons évoquées dans l’article intitulé « pourquoi mon bébé pleure ? ». 

Voici ce que vous pouvez essayer de faire pour l’accompagner au mieux. 

Dans tous les cas, on ne laisse pas un bébé pleurer. Non, il ne va pas devenir « capricieux » mais au contraire va prendre confiance en vous, en lui. En accueillant l’expression de ses besoins, vous respectez votre enfant qui a besoin de vous.

Si bébé exprime ainsi un besoin physiologique, comblez le besoin sans attendre, tout simplement. 

Bébé pleure parce qu’il a faim 

S’il a faim, nourrissez le. Aujourd’hui, les conseillères en lactation préconisent l’allaitement à la demande. Même au biberon, l’Unicef conseille de nourrir à la demande et de faire connaissance avec le rythme changeant de votre bébé. Certains bébé s’endorment en tétant, au sein comme au biberon, et se réveillent un peu plus tard en ayant toujours faim. Pour le biberon, suivez les conseils du pédiatre car selon le type de lait prescrit il peut y avoir des contre indications au nourrissage à la demande. 

Bébé pleure parce qu’il a sommeil 

S’il a sommeil, accompagnez-le dans l’endormissement, en vous allongeant près de lui et pourquoi pas en dormant en même temps que lui, avec lui, en respectant les règles de sécurité du cododo. Votre bébé se sentira en pleine sécurité tout près de vous. 

Si ce n’est pas un moment où vous souhaitez/pouvez dormir, l’écharpe de portage sera votre meilleure amie et je vous invite à contacter une monitrice de portage de votre région pour être sur que bébé soit parfaitement soutenu. 

Bébé pleure parce qu’il veut faire un rot, il a mal au ventre

S’il a un rot à sortir ou mal au ventre, vous pouvez tester différentes postures pour trouver celle qui le soulage, comme mettre votre bébé à la verticale, haut du buste contre votre épaule. Ou encore la position de l’avion, corps de bébé contre votre avant-bras, les jambes de part et d’autre de votre avant-bras, tête calée dans le pli de votre coude. Masser doucement le ventre peut aussi l’aider, tout comme le coucher sur le dos et ramener ses jambes vers son buste. Vous trouverez facilement des vidéos de ces postures et massage. 

Bébé pleure parce qu’il ressent de l’inconfort

Si c’est de l’inconfort, pensez à vérifiez qu’aucune étiquette ne peut gratter sa peau très sensible. Avec mon premier bébé, je me souviens que je ne pouvais acheter qu’une seule marque de body, avec l’étiquette imprimée directement sur le tissus!

Regardez comment vous êtes vêtus vous-mêmes et ne couvrez pas votre enfant deux fois plus que vous, comme on le voit souvent! Certes le nourrisson ne régule pas sa température corporelle comme vous, mais tout de même… 

Parfois, on est perdu !

Alors comment savoir? Parfois on est perdu… Le langage naturel de bébé (Dunstan Baby Language) qui allie écoute des sons produits par bébé et observation de son langage corporel peut être d’une grande aide. J’organise très régulièrement des ateliers, en présentiel ou en ligne, n’hésitez pas à me contacter pour connaitre les prochaines dates.

Les pleurs inconsolables…

Alors oui, il arrive aussi que les pleurs ne soient pas reliés à un besoin type faim/sommeil/besoin d’être changé, rot, etc. Il s’agit de pleurs de décharge, dont Aletha Solter parle longuement dans son ouvrage « à l’écoute de mon bébé ».

Comme je l’ai déjà expliqué, il est important d’accueillir les pleurs, de les écouter, d’assurer votre bébé de votre présence et de votre amour. C’est très difficile parce que nous voyons que notre bébé pleure et nous aimerions le consoler en le berçant, en chantant, en lui donnant une tétine ou le sein…

Mais en faisant cela, nous bloquons sa possibilité d’évacuer les tensions. Pleurer est un processus de guérison. Je sais que c’est une idée un peu révolutionnaire que de dire tout cela, elle n’est pas de moi d’ailleurs, mais je l’ai expérimentée avec mon deuxième bébé. Plusieurs spécialistes développent cette idée, comme Aletha Solter dont je vous ai déjà parlé mais aussi Catherine Dumonteil Kremer, chacune à sa manière et je vous invite vivement à lire leurs ouvrages.

Dans ces moments là, après vous êtes assuré que votre bébé n’exprime pas de besoin physiologique, prenez le dans vos bras, parlez lui doucement, et écoutez le pleurer. N’hésitez pas à porter un casque anti-bruit pour protéger vos oreilles. 

En accueillant ainsi les pleurs, vous verrez qu’ils vont s’espacer.

Raconte moi comment ça se passe pour toi et pense à t’abonner à ma newsletter pour recevoir tous les 15 Jours des infos, des astuces et même des cadeaux !

Sereinement, Mathilde

Les sources de cet article: 

A l’écoute de mon bébé, Aletha Solter, 2ème édition revue et augmentée, 2019, éditions Jouvence; Quand bébé pleure, c’est qu’il va bien, article de Soline Roy publié dans le Figaro santé le 9 mai 2014; Les bébés qui pleurent fort ont un avantage évolutif, interview de Luc-Alain Giraldeau sur Radio Canada du 7 décembre 2018; Magasine Peps n°20, dossier pleurer et guérir; UNICEF. 2010. The health professional’s guide to: « A guide to infant formula for parents who are bottle feeding ». UNICEF UK Baby Friendly Initiative.

Partager

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

A lire également

Bienvenue !

Jolivet Martin Mathilde

Je suis Mathilde, psychopraticienne relaxologue et accompagnante parentale. Je t’accompagne vers plus de sérénité dans ta parentalité.

Le plus populaire

  • illustration trucs à faire pour un retour de l'école zen

Catégories

A lire également

Les 7 clés du parent serein !

Un programme gratuit de 7 vidéos sur 14 jours pour avancer vers plus de sérénité avec vos enfants.

Vérifiez votre e-mail ... Veuillez vérifier votre e-mail maintenant pour votre cadeau gratuit !