fbpx

Mais qu’est-ce qui lui arrive?! Adolescent, corps et cerveau en construction!

par | Mai 19, 2021 | Conseil | 0 commentaires

Qu’est-ce qu’il lui arrive ? Il y a encore peu de temps, il se cramponnait à votre main sur le chemin de l’école, et aujourd’hui, il vit sa vie, vous en dit peu voir vous ignore. Voilà maintenant que votre enfant vous parle mal, il semble mou, elle reste des heures enfermée dans sa chambre sans voir le jour, elle se lève à 11 h, il adopte un look pas possible… Bref, vous ne le reconnaissez plus !

Rassurez-vous, tout s’explique (ou presque) : votre enfant est désormais un(e) adolescent(e) !

L’adolescence est une période particulière dans la vie d’un être humain : c’est un réel processus de transformation qui amène l’enfant – que nos sociétés rendent largement dépendant – à devenir un adulte, totalement autonome.

C’est un changement de statut et avant tout un profond bouleversement, tant sur le plan physique, que psychologique et social. Votre adolescent(e) vit alors une triple transformation qui entraîne parfois des comportements déroutants.

Pour mieux comprendre ce qui se joue dans son cerveau et son corps, je vous partage dans cet article les changements physiologiques que vit votre ado. Nul doute qu’une meilleure connaissance de ces enjeux vous permettra de mieux appréhender cette période si particulière et délicate qu’est l’adolescence.

Quand commence l’adolescence ? 

Si l’on se réfère au vocabulaire anglais, nos teenagers seraient donc adolescents de 13 à 19 ans

Cependant, avec l’évolution de la société et notamment le développement d’internet et des réseaux sociaux, il n’est pas rare de voir désormais des enfants plus jeunes commencer à adopter certains comportements que l’on attribuent généralement aux ados.

Lors de mes accompagnements, je rencontre en effet de plus en plus de parents m’expliquant que leur enfant de 10-11 ans a commencé sa « crise d’ado ». 

Dans les médias, on parle notamment de cette période transitoire qu’est maintenant la « pré-adolescence » : cet âge où l’enfant va gagner en autonomie sans toutefois être encore dans les bouleversements hormonaux de l’adolescence

Cela dit, il est vrai que l’on peut constater des pubertés précoces plus fréquentes et il n’est pas rare que les jeunes filles soient maintenant réglées à 10 ou 11 ans (l’âge moyen étant 12 ans et demi). Si les premières règles sont un indice observable et évident chez les filles, les garçons rentrent eux aussi dans tout un processus et parfois, plus tôt que l’on s’y attendrait. 

La fin de l’adolescence quant à elle est plus fluctuante. D’un point de vue purement physiologique, on pourrait avancer l’âge de 20 ans pour les filles et 22 ans pour les garçons. Mais d’un point du vue sociétal, les choses sont plus complexes et certains statueront sur une fin d’adolescence avec le premier emploi, début d’une concrète prise d’autonomie.

Avec le rallongement des études et le recul de la date d’entrée dans la vie active, certains jeunes de 28 ans ne seraient alors pas encore adultes si l’on se référait à ce seul critère. Enfin, vous avez sans doute déjà entendu parler du concept d’adulescence, ces adultes qui se comportent comme des ados. Refus des contraintes, immaturité, non-engagement et refus des responsabilités, abus des jeux-vidéos et fêtes jusqu’au bout de la nuit : ces adultes préfèrent rester dans les codes comportementaux de leur adolescence plutôt que de passer à l’âge adulte.

En somme, peu importe l’âge de début et de fin de l’adolescence, ce qui importe le plus, c’est votre ressenti de parent.

Lorsque vous sentez que votre positionnement n’est plus adapté à l’enfant que vous avez à accompagner, cela signifie sans doute que votre enfant est rentré dans cette période sensible que vous redoutez tant.

Quels sont les premiers signes de l’adolescence ?

La puberté amène dans un premier temps son lot de changements hormonaux et physiques.

L’enfant change alors très rapidement, son image de lui-même est mouvante : il ne se reconnaît plus, il peut se plaire ou se déplaire. Il peut parfois verbaliser son regard sur lui-même de façon relativement acide.

Les filles peuvent se sentir encombrées d’une poitrine qui apparaît parfois rapidement volumineuse.

Les garçons muent et changent de voix, leur musculature se développe, certains cherchent à ressembler davantage aux standards de la société qui veulent qu’un homme soit musclé.

Dans les deux cas, filles et garçons voient leurs visages de poupons s’allonger et se couvrir parfois d’acné. Les corps se couvrent aussi de poils.

Au milieu de tous ces bouleversement, pas simple pour votre enfant de s’y retrouver et de se situer. Cela devient progressivement difficile d’avoir un corps presque d’adulte mais d’être traité encore comme un enfant par ses parents ! 

À ce stade, mon seul conseil : essayez seulement de vous souvenir de ce que vous avez pu vous-même ressentir lorsque vous avez commencé à changer à la puberté, puis plus tard à l’adolescence. Comment vous perceviez-vous? Que disait-on de vous? Etiez-vous à l’aise, complexé? Vers quels modèles vous êtes vous alors tourné? De quoi auriez vous eu besoin? 

Pourquoi mon adolescent est-il si agressif ? 

L’agressivité ou le fait que votre enfant est sans cesse sur la défensive est une réaction aux causes multiples, dont le besoin d’autonomie pas toujours respecté par les parents. Il a besoin de se détacher, de faire sa vie, et peut prendre vos questions comme une intrusion ou un empêchement.

Une cause importante des manifestations d’agressivité est liée à la testostérone: les garçons voient en effet leur taux de testostérone augmenter de 100 % ! La testostérone augmente également chez les filles, mais en quantité bien moindre. Or, cette hormone augmenterait l’agressivité, la prise de risque et l’intimidation

Cela peut être perçu négativement: il est très désagréable pour les parents que vous êtes d’être sans cesse contredit ou agressé verbalement. Mais sachez tout de même que certaines expériences montrent que cette hormone est aussi facteur d’une meilleure estime de soi et de plus de sincérité. En effet, si l’effet de la testostérone conduit votre adolescent à prendre un risque et qu’il réussit, il développera son estime de lui. S’il acquiert une bonne estime de lui, il préférera alors éviter de la dégrader en faisant quelque chose qu’il sait répréhensible.  

Enfin, si la testostérone peut favoriser certains comportements, les comportements eux-aussi influent sur la sécrétion de cette hormone, ce sont des vases communicants. En somme, rien n’est simple ! 

Mon conseil ici : sachant qu’il y a une déferlante d’hormones que son cerveau connaissait peu jusque-là, vous pouvez mieux comprendre les sautes d’humeurs de votre ado. Privilégiez l’écoute et le soutien plutôt que le jugement. 

Pourquoi les adolescents se couchent-t-ils si tard ? 

Autre changement de comportement souvent constaté lors de l’adolescence, les difficultés à se coucher tôt viennent souvent entraîner d’autres comportements, plus préjudiciables à l’équilibre de votre enfant. Jeux vidéos jusqu’à pas d’heure, abus d’écrans et de réseaux sociaux, couchers tardifs et manque de sommeil impactent alors la scolarité et l’humeur de votre ado.

Là encore, tout s’explique puisque côté hormones, la mélatonine (hormone qui concourt à l’endormissement) va également se sécréter plus tardivement à l’adolescence. Ainsi, les cycles veille/sommeil sont perturbés et nos ados sont en décalage : ils veillent tard et dormiraient bien jusqu’à 10 heures le matin voire plus. Comme ils ont encore besoin de 8 à 10 heures de sommeil, les réveils deviennent difficiles ! Grandir autant et si vite, ça fatigue ! 

À cette période, l’idéal serait que le système scolaire s’adapte à ce nouveau besoin physiologique… Mais en attendant, vous pouvez tout de même appliquer quelques astuces pour favoriser la sécrétion de la mélatonine.  L’aider à éviter les écrans 30 minutes avant de se coucher et choisir une atmosphère tamisée et relaxante dès le dîner.  conseil qui découle de tout cela: ne demandez pas à votre ado combien il a obtenu à son contrôle de maths au moment de passer à table ou en lui disant bonne nuit, par exemple… Et si vous rentrez tard, privilégiez plutôt un moment sympa avec lui. Vous vous inquiéterez de sa note de maths à un autre moment. 

Vigilance : zone en chantier ! 

Vous l’aurez compris, votre enfant est devenu adolescent, et son corps et son cerveau subissent d’importantes modifications et des bouleversements difficiles à gérer et à comprendre pour cet adulte en devenir. 

En somme, le cerveau de votre ado est en chantier ! Si jusqu’à présent il avait démultiplié les liaisons neurones, c’est-à-dire mis en place plusieurs chemins pour atteindre le même résultat, il va maintenant se lancer dans un énorme travail d’élagage

En effet, l’apprentissage des socles de base se fait par la répétition et par l’expérience. Vous l’avez constaté toutes ces années depuis sa naissance, votre enfant a répété des milliers d’actions et d’expériences pour fortifier ses apprentissages. Chacune de ses expériences a crée un chemin neuronal dans son cerveau, des connexions entre les neurones. Parmi toutes ces connexions, le cerveau va devoir abandonner les chemins les moins efficaces : c’est l’élagage ! Il va également devoir consolider les meilleurs chemins neuronaux : c’est la myélinisation

Pour élaguer et consolider, votre ado va alors revisiter certains chemins d’apprentissage, comme pour vérifier s’il doit les conserver ou les abandonner. C’est pourquoi vous pouvez parfois être surpris lorsqu’il/elle semble ne plus savoir faire quelque chose qu’il/elle maîtrisait pourtant depuis longtemps. 

À ce stade, votre ado va également commencer à revisiter certaines blessures de l’enfance (tout ceci étant inconscient bien entendu) et va alors devoir gérer des remontées émotionnelles dont il/elle ne sait que faire puisque ces émotions ne sont en rien reliées à leur vécu actuel. Votre enfant va ainsi projeter ses émotions négatives sur sa figure d’attachement, c’est-à-dire, le plus souvent vous, ses parents. 

D’autre part, il est très intéressant de savoir que la myélinisation se fait quant à elle de l’arrière vers l’avant du cerveau. Les zones préfrontales, sièges du contrôle des impulsions, de la prise de recul, de la planification, de l’empathie, sont donc « servies » en dernier. Par conséquent, vous comprendrez alors mieux certains comportements impulsifs ou certaines difficultés à anticiper ou à éprouver de la compassion de votre ado !

En réalité, le cerveau de votre ado étant en travaux, il y a beaucoup de trajets interdits et des voies barrées pour un temps, il vous faut donc souvent prendre des déviations pour bien communiquer avec lui !

En conclusion, votre ado peut avoir énormément d’idées et être très créatif du fait de l’effervescence de sa matière grise, mais il peut se sentir dans l’incapacité de mettre en ordre toutes ses idées et de planifier son action puisque les câblages ne sont pas tous achevés. 

C’est toute la difficulté de cette période qui ouvre votre enfant vers la construction de son identité, mais aussi vers d’importants changement psychologiques.

Toutes ces étapes sont nécessaires et seront faciliter pour peu que les adultes laissent les ados prendre leur pleine place dans la société.

Sources de l’article: L’adolescence autrement, Catherine Dumonteil-Kremer ; On ne se comprend plus, Isabelle Filliozat.

Un coup de main pour accompagner votre adolescent?

Si votre enfant traverse actuellement ces bouleversements de l’adolescence ou s’apprête à les vivre, je vous accompagne dans cette période si particulière, à la fois pour lui/elle, mais aussi pour vous en tant que parent.

N’hésitez pas à me contacter et à consulter mes accompagnements.

En Juin 2021, j’anime une série d’ateliers est consacrée aux parents d’ados, venez découvrir le programme et vous inscrire!

Partager

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

A lire également

Bienvenue !

Jolivet Martin Mathilde

Je suis Mathilde, psychopraticienne relaxologue et accompagnante parentale. Je t’accompagne vers plus de sérénité dans ta parentalité.

Le plus populaire

  • vision board

Catégories

A lire également